<i>"The Name of Our Country is América" - Simon Bolivar</i> The Narco News Bulletin<br><small>Reporting on the War on Drugs and Democracy from Latin America
 English | Español | Português | Italiano | Français | Deutsch | Nederlands August 27, 2014 | Issue #67


Making Cable News
Obsolete Since 2010


Set Color: blackwhiteabout colors

Print This Page
Commenti

Search

Narco News Issue #66

Narco News is supported by The Fund for Authentic Journalism


Follow Narco_News on Twitter

Sign up for free email alerts list: English

Lista de alertas gratis:
Español


Contact:

Publisher:
Al Giordano


Opening Statement, April 18, 2000
¡Bienvenidos en Español!
Bem Vindos em Português!

Editorial Policy and Disclosures

Narco News is supported by:
The Fund for Authentic Journalism

Site Design: Dan Feder

All contents, unless otherwise noted, © 2000-2011 Al Giordano

The trademarks "Narco News," "The Narco News Bulletin," "School of Authentic Journalism," "Narco News TV" and NNTV © 2000-2011 Al Giordano

XML RSS 1.0

Giovanni Proiettis doit rentrer au Mexique

Penseurs, journalistes et organisateurs exigent le retour du journaliste déporté


Par Les journalistes, les intellectuels, les artistes du Mexique et du monde
Spécial pour Narco News Bulletin

17 avril 2011

Giovanni Proiettis, professeur apprécié de la UNACH (l´Université Autonome de Chiapas) et collaborateur du journal italien II Manifesto, a été expulsé du Mexique d´un manière incroyable. L´Institut National de Migration a prétexté que son document migratoire (FM2) avait expiré . Ce n´est pas vrai. Le vendredi 5 avril, Giovanni s´est présenté dans le bureaux de l´INM de San Cristóbal de las Casas, Chiapas, pour renouveler ses papiers migratoires qui expiraient le 10, selon les modalités de forme et de temps prescrites par la loi. Le mardi 12, on l’a informé qu´il y avait des problèmes dans le réseau informatique et qu’ils devaient garder son passeport. Ils lui ont donné rendez-vous le vendredi 15 en l´assurant que tout était en ordre. Ce jour, Giovanni s´est présenté dans les bureaux de l´INM vers 10:30 du matin avec le paiement correspondant. C´était un piège. Ils l´ont arrêté, puis l´ont amené a Tuxtla dans une camionnette de l’INM et enfin à México dans un vol privé. A sept heure du soir, ils l´ont forcé à prendre un avion pour Rome, via Madrid. Il n’a jamais eu d’avocat, n’a pas pu appelé sa femme,et encore moins parlé avec le consulat italien, ce qui est une violation très grave des droits de l‘Homme. Pendant presque 18 ans, Giovanni Proiettis a écrit sur la lutte des peuples indigènes résistants et, récemment, sur le narcotrafique et le Sommet Climatique de Cancún (COP 16). Il le fait pour des journaux étrangèrs, sans rémunération. Son expulsion fait pensé à ce jour que ce sont des sujets qui gênent le gouvernement fédéral. On exige que Giovanni Proiettis rentre au Mexique, sa patrie d’élection.

Sincèrement,

Claudio Albertani, Guillermo Almeyra, Carlos Martínez de la Torre, Adolfo Gilly, Al Giordano, Julio Hernández López, Clara Ferri, Sabina Longhitano, Narco News, Stefano Sartorello, Paola Ortelli, Nadia Victoria Chichiarelli, Roberto Castelli, Patito Rubio, Stefania Montecucco, Sergio Toniolo, Multiforo Alicia, Lilia Zueck, Franca Bizzoni, Patrizia Bonicelli, Kristina Lim, Federico Campbell Peña, Marco Capatto, Jaime Avilés, Eduardo Moches, Annunziata Rossi, Franca Bizzoni, Carlo Almeyra, Yvon Le Bot, Giovanna Cavasola, Marisa Sulmoni, La Reus, Cultural i Solidària per la Pau-Reus, Armando Cortes-Rueda, Stephen Zunes, Ana Esther Ceceña, Juan Usandizaga, Città del Messico, Ludovic Bonleux, Pietro Custodi, Hermann Bellinghausen, Roger Rovira Pineda, Patrick Cuninghame, Elena Poniatowska, Paula Haro, Marta Massanella, Armando de Matthaeis, Ferruccio Gambino, Harry Cleaver, César Altamira-Ingeniero, Edwin Geovani Montalvo, Sindicato de Periodistas y Similares -El Salvador (SINPESS), Fátima Nozano, El Real Under, Danny Sánchez Muñoz, Silvana Capurso, Alfio Nicotra, Oscar Pérez Caba, Bernard Riguet, Patrizia Capoferri, Suonie Giusto, Gerardo Ferara, Luca Martinelli, Annamaria Pontoglio, Comitato Chiapas “Maribel,” Red Ciudadana Iztapalapa, Marinella Miano Bosrruso, Alberto Hijar, Marinella Miano Bosrruso, Laurence Cox, Paola Capon, Juan Carlos Bossio Rotondo, Yole Risso de Bossio, Angela Bellei, Sandra Bossio, Nedi Tommasin, Redaccìon de Radio Onda d’Urto, Emilio Molinari, Comitato Italiano Contratto Mondiale sull’Acqua, Sigfrido Miralles, Marta De Vincenti, Erwin Slim Torres, Luca Rastello, Davide Santoro, Aderiamo All’appello, Anna Pacchiani-Bergamo, Massimo Vecchi, Jordina Anguera, CGT - Estado Español, Citlali Katarina Espinosa Estrada, Ana Silvia Lara Avendano, Françoise Escarpit, Patrick Cuninghame, Carolina Ballesteros

Pour signer cette lettre, envoyez votre nom et votre adresse (plus éventuellement votre affiliation d’une quelconque organisation liée) sur oshalcon@gmail.com

Share |

Cliquez ici pour plus de l'Autre Journalisme avec l’Autre Campagne

Read this article in English
Lea Ud. el Artículo en Español
Leia este artigo em português
Lesen Sie diesen Artikel auf Deutsch
Legga questo articolo in italiano

Discussion of this article from The Narcosphere


Enter the NarcoSphere for comments on this article

For more Narco News, click here.

The Narco News Bulletin: Reporting on the Drug War and Democracy from Latin America